Tâche compliquée pour les étudiants qui recherche un stage :


Posté le 16 mars 2021 dans Actualités

Photo : Illustration/Pixabay

JURISLUX est soucieuse de la difficulté que rencontrent les étudiants pour trouver des stages.

C’est la raison pour laquelle nous engageons des stagiaires régulièrement toute l’année.

Si vous éprouvez les mêmes difficultés, vous pouvez adresser vos candidatures spontanées à l’adresse mail suivante : pascal.peuvrel@jurislux.eu ; ou nous contacter via notre formulaire de contact ; ou bien encore consulter notre rubrique recrutement.

Article publié le 12 mars 2021, sur le site internet L’essentiel.lu.

«J’ai reçu pas moins de 30 refus pour mon stage»

LUXEMBOURG – L’épidémie impacte également les recherches de stage des étudiants. Les écoles doivent parfois trouver d’autres solutions.

Les recherches de stage s’avèrent être compliquées. (Photo : Pixabay/ Illustration)

Après une dizaine de demandes, Lucie* a enfin trouvé son stage de fin d’année au Luxembourg. L’étudiante en droit de l’Uni, en dernière année, a essuyé de nombreux refus, à cause de la pandémie. «Je me demandais si j’allais finir par trouver un stage. La situation était angoissante, car en plus, les examens approchent».

Frederica, résidente luxembourgeoise, étudiante à Arlon, a dû de son côté se résoudre à reporter son stage, faute de recherche fructueuse. «Je crois qu’en tout, j’ai reçu pas moins de 30 refus de stage». En dernière année d’assistante sociale dans une haute école, la jeune femme de 24 ans devait normalement commencer le 25 janvier. «Je devais réaliser 65 jours de stage, je voulais trouver au Luxembourg mais c’était très compliqué. J’ai d’abord cherché près de chez moi à Wiltz, mais sans succès. J’ai donc élargi mes recherches à tout le pays». Elle a finalement dégoté une place le 1er mars dernier, en Belgique. «C’est l’année décisive et si nous ne trouvions pas de stage, notre année était ratée», explique-t-elle.

Baisse du nombre d’offres

Selon les écoles et l’année d’étude, les stages revêtent une grande importance et avec la crise, le nombre d’offres est en effet plus faible, confirme le ministère de l’Éducation nationale. Même si «le bilan pour 2020 est difficile à établir à ce stade», le ministère reconnaît que «les élèves ont effectivement rencontré plus de difficultés en 2020/2021 pour trouver un stage en entreprise».

À l’Uni, par exemple, l’offre de stages était réduite de 40% et jusqu’à 60% pour avril-mai. «On est passé de 330 offres en 2020 contre 189 pour cette année scolaire», analyse Romain Raux, Project manager de l’Uni. Différentes possibilités ont été mises en place par l’université pour trouver une autre solution et remplacer le stage obligatoire: une thèse pour certains masters, des stages internes (dans les laboratoires de la faculté pour les sciences), ou encore des vidéos exposés pour les futurs enseignants. L’épidémie n’étant pas stoppée, des craintes persistent pour certains, comme Frederica, qui redoute de devoir arrêter son stage en cours de route. «Si je ne le finis pas, je vais devoir en refaire un en septembre».

* Prénom modifié

(mm/L’essentiel)


Poster un commentaire


Aucun commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.